Conseils : choisir la bonne nutrition

Conseils nutritionnels : scientifiques vs réseaux sociaux 

La nutrition est devenue un sujet de discussion brûlant sur pratiquement toutes les plateformes de médias sociaux.

En fait, de nos jours, il semble presque impossible d’ouvrir une application de médias sociaux sans voir le contenu sponsorisé d’influenceurs vantant un nouveau supplément, régime à la mode ou un régime d’entraînement qui semble souvent trop beau pour être vrai.

Bien qu’il puisse vraiment être difficile de faire la distinction entre les faits et les  » conseils basés sur du vent ou des conflits d’intérêts « , savoir ce qu’il faut rechercher peut rendre la tâche beaucoup plus facile.

Cet article examinera de plus près les risques et les dangers de certaines modes courantes des médias sociaux et quelques mesures que vous pouvez prendre pour éviter les mauvais conseils.

Les « conseils » nutritionnels se multiplient sur les plateformes des médias sociaux

Ces dernières années, l’alimentation et la nutrition semblent avoir occupé le devant de la scène sur de nombreuses plateformes de médias sociaux.

Des nouveaux suppléments et régimes, recettes, routines d’entraînement et vidéos du genre « ce que je mange en une journée », l’accent est mis plus que jamais sur l’alimentation, la santé et la nutrition.

Cependant, une grande partie de ce contenu semble provenir de personnes qui ne sont peut-être pas complètement qualifiées pour dispenser des conseils nutritionnels, notamment des célébrités et des influenceurs en ligne.

Une étude a analysé environ 1,2 million de tweets sur une période de 16 mois et a constaté que le discours sur l’alimentation et la nutrition était largement dominé par des non-professionnels de la santé (1).

Une autre étude présentée au Congrès européen sur l’obésité a révélé qu’un seul des neuf influenceurs les plus populaires en matière de perte de poids au Royaume-Uni fournissait des conseils nutritionnels fiables et crédibles (2).

Bien que cela puisse sembler alarmant, gardez à l’esprit que toutes les informations sur Internet ne sont pas nuisibles et qu’une variété de ressources réputées peuvent fournir des conseils précis et fondés sur des preuves pour vous aider à en savoir plus sur votre santé.

Cependant, déterminer quelles sources sont dignes de confiance et fiables peut être difficile, surtout si vous ne savez pas quoi rechercher et quoi éviter.

Les risques et les dangers des conseils nutritionnels sur les réseaux sociaux

Bien que certaines histoires, publications ou vidéos puissent sembler assez innocentes, de nombreux régimes et suppléments à la mode qui apparaissent sur les réseaux sociaux peuvent avoir de graves conséquences.

Par exemple, des responsables du National Health Service (NHS) du Royaume-Uni ont récemment exhorté Instagram à sévir contre les comptes faisant la promotion et la vente d’apetamin, un stimulant de l’appétit souvent vanté par les influenceurs pour sa capacité à améliorer les courbes (3, 4).

Selon le NHS, aucune mesure n’a été prise contre les dizaines de comptes de médias sociaux qui vendaient illégalement le complément, qui n’est pas approuvé par la Food and Drug Administration et a été lié à de nombreux effets secondaires graves, notamment une toxicité hépatique (3, 4).

Les influenceurs en ligne font également souvent la promotion de « thés détox », qui, selon eux, peuvent aider à stimuler le métabolisme, à améliorer la combustion des graisses ou à éliminer les toxines nocives de votre corps.

En 2020, la Federal Trade Commission (FTC) a déposé une plainte auprès d’un distributeur de thé « détox » populaire, déclarant que l’entreprise avait fait diverses allégations de santé qui n’étaient pas étayées par des preuves, telles que le fait que leur pack de désintoxication pourrait aider à combattre le cancer ou à déboucher les artères. (5).

De plus, la FTC a envoyé des lettres d’avertissement à 10 influenceurs qui n’ont pas suffisamment révélé qu’ils étaient payés pour la promotion du produit (6).

En plus de faire des allégations de santé irréalistes, ces types de produits peuvent avoir des effets secondaires graves et peuvent même être dangereux.

Par exemple, un rapport de cas a détaillé le traitement d’une femme de 51 ans qui a souffert d’hyponatrémie grave – faible taux de sodium dans le sang – après avoir utilisé un produit de thé « detox » en vente libre (7).

De même, une femme de 60 ans a présenté une insuffisance hépatique aiguë – plus une gamme de symptômes comme la jaunisse, la faiblesse et l’aggravation de l’état mental – après avoir bu un thé « detox » trois fois par jour pendant 2 semaines (8).

Les régimes restrictifs peuvent favoriser les troubles de l’alimentation et les problèmes de santé mentale

En plus des suppléments, les régimes à la mode restrictifs et les « detox » ont été fortement promus sur les réseaux sociaux.

Non seulement ces programmes peuvent augmenter le risque de carences nutritionnelles et d’autres problèmes de santé, mais ils peuvent également affecter négativement la santé mentale tout en favorisant une relation malsaine avec la nourriture (9, 10, 11).

En fait, le contenu de nombreux créateurs populaires a tendance à rendre glamour les troubles de l’alimentation, les régimes dangereux et d’autres habitudes malsaines telles que le jeûne prolongé, la prise de suppléments douteux ou l’adoption de régimes d’entraînement extrêmes afin de perdre du poids rapidement pour un événement.

Par exemple, Kim Kardashian a récemment fait la une des journaux après avoir déclaré qu’elle avait perdu une quantité inquiétante de poids en peu de temps pour rentrer dans une robe portée à l’origine par Marilyn Monroe pour le Met Gala, envoyant par la même occasion un message dangereux à des millions de personnes (12).

Le taux de perte de poids présumé de Kardashian était beaucoup plus rapide que le taux recommandé par la plupart des professionnels : 250 gr à 500 gr par semaine (13).

De plus, perdre du poids pour un événement spécifique est symbolique de la culture diététique et de la pression pour donner la priorité à la minceur esthétique par rapport à la santé de tout le corps.

Dans le passé, des célébrités, telles que Kardashian, ont également été plébiscités pour avoir édité leurs photos sur les réseaux sociaux, favorisant ainsi des normes de beauté irréalistes.

Enfin, de nombreuses tendances des médias sociaux – telles que les vidéos type : « ce que je mange en une journée » partout sur TikTok – peuvent créer des attentes irréalistes, promouvoir la culture diététique et perpétuer une obsession malsaine pour une alimentation « de mode », en particulier chez les jeunes.

Soyez vigilants

Essayer de « bien faire les choses » en matière de nutrition peut sembler tentant, mais cela peut se retourner contre vous.

Si vous êtes préoccupé par la nourriture ou votre poids, si vous avez honte de vos choix alimentaires ou si vous suivez régulièrement des régimes restrictifs, envisagez de demander de l’aide. Ces comportements peuvent indiquer une relation désordonnée avec la nourriture ou un trouble de l’alimentation.

Les troubles de l’alimentation et les troubles de nutritionnels peuvent affecter n’importe qui, indépendamment de l’identité de genre, de la race, de l’âge, du statut socio-économique ou d’autres identités.

Ils peuvent être causés par n’importe quelle combinaison de facteurs biologiques, sociaux, culturels et environnementaux – pas seulement par l’exposition à la culture alimentaire.

N’hésitez pas à parler à un professionnel de la santé qualifié, comme un adepte de la nutrition clinique et biochimique, si vous éprouvez des difficultés.

Vous pouvez également nous contacter pour en discuter.

Comment éliminer les mauvais conseils

Toutes les informations nutritionnelles sur Internet ne sont pas dignes de confiance et fiables. Voici quelques éléments à garder à l’esprit pour vous aider à faire la distinction entre les bons et les mauvais conseils en ligne.

Vérifiez les informations d’identification et se renseigner sur leurs auteurs

Au lieu de faire confiance aux influenceurs des médias sociaux qui font la promotion de suppléments ou de produits amaigrissants, il est préférable d’obtenir vos conseils nutritionnels directement auprès de professionnels ayant une éducation, une expérience et une formation. Ou du moins sur des sites sérieux avec des articles référencés.

Par exemple, les praticiens en nutrition clinique doivent obtenir un diplôme d’un établissement sérieux et reconnu, effectuer un stage en diététique ou un programme coordonné avec une pratique de nutrition supervisée et réussir un examen écrit en plus de faire des stages et d’étudier des dizaines de cas pratiques réels (14).

D’autre part, une formation formelle n’est pas requise pour les nutritionnistes dans de nombreux pays, ce qui signifie que n’importe qui peut utiliser ce titre (en France seul les médecins peuvent prétendre à ce titre, cependant ils ne passent pas un diplôme en nutrition pour autant, il suffit de lire ce que recommande le Dr Cohen pour le comprendre) , quelle que soit son expérience ou sa formation (15). Il faudra se méfier des approches strictement caloriques de certains diététiciens (encore accroché exclusivement au dogme des calories), approches réductionnistes, qui ne tiennent pas compte des interactions biochimiques entre les aliments et vos cellules, approche holistique ou fonctionnelle.

Outre les praticiens, les médecins sont également une source précieuse de conseils de santé crédibles (sauf en nutrition, ils ne sont pas formés pour cela), tandis que les entraîneurs personnels certifiés peuvent fournir des informations plus détaillées sur la condition physique et l’exercice.

Les conseils nutritionnels sur les réseaux sociaux peuvent sembler attrayants car ils sont gratuits. Cependant, travailler avec un professionnel qualifié n’a pas besoin d’être coûteux.

De nombreux professionnels de la santé, acceptent l’assurance maladie et les mutuelles ou peuvent ajuster les frais en fonction d’une échelle mobile au besoin pour rendre leurs services plus abordables.

Évitez les contenus sponsorisés

Selon la FTC, les influenceurs des médias sociaux sont tenus de divulguer toute relation financière ou personnelle avec une marque lorsqu’ils approuvent des produits (16).

Cette exigence peut faciliter la détermination du moment où quelqu’un fait une véritable recommandation concernant un produit, un régime ou un supplément qu’il utilise réellement, au lieu d’être payé pour son approbation.

En règle générale, il est préférable de faire preuve de prudence lorsque du contenu sponsorisé apparaît dans votre flux .

Si vous souhaitez essayer ou en savoir plus sur un produit que quelqu’un approuve, assurez-vous de consulter les avis de vrais clients ou de professionnels de la santé pour essayer de savoir si le produit est crédible et sûr.

Méfiez-vous des allégations irréalistes

De nombreux produits et suppléments diététiques sont étayés par des affirmations qui peuvent sembler trop belles pour être vraies, et c’est souvent parce qu’elles le sont.

Les régimes, pilules ou autres produits qui prétendent vous aider à perdre rapidement de grandes quantités de poids doivent être évités à tout prix.

En fait, les suppléments amaigrissants et les régimes amaigrissants «  rapide » ont tous deux étés associés à une longue liste d’effets nocifs sur la santé et il est peu probable qu’ils entraînent une perte de poids durable à long terme (17,18).

Recherchez des termes tels que « guérison », « solution rapide » ou « résultats instantanés » et méfiez-vous des allégations de santé qui semblent irréalistes, non durables ou malsaines.

Et enfin méfiez-vous des affirmations gratuites de certains gourous adeptes de la théosophie et des affirmations sorties de leur chapeau. La médecine naturelle aborde le sujet de la nutrition, certains le font très bien, mais on ne compte plus le nombre d’illuminés qui voudraient vous rendre frugivores ou crudivores. N’acceptez jamais les affirmations du genre,  » nous sommes des gorilles  »  » nos ancêtres étaient de simples cueilleurs  » « nous sommes faits pour manger crue et végétale », sans vérifier les faits, ces gens devraient citer leurs sources et pourquoi ils font de telles affirmations, au lieu de cela ils vous balancent des affirmations gratuites en vous demandant de les croire sur parole, oui mais à quel prix. N’est-ce pas là un signe que vous êtes dans le dogme et non plus la science ?

Évitez les régimes restrictifs

De nombreux programmes diététiques populaires sont très restrictifs et éliminent souvent des ingrédients nutritifs ou des groupes alimentaires entiers.

Certaines entreprises colportent ces régimes à la mode dans le but de profiter des consommateurs qui recherchent un moyen facile de perdre du poids ou d’améliorer leur santé.

Cependant, en plus d’être inefficaces à long terme, les régimes d’urgence peuvent avoir des conséquences graves sur la santé et peuvent augmenter le risque de comportements alimentaires désordonnés (10, 18).

Éviter les régimes trop restrictifs et consommer des aliments sains et entiers avec modération dans le cadre d’un régime alimentaire nutritif et équilibré (tout en évitant les aliments ultra transformés) est une bien meilleure approche pour favoriser la perte de poids et la santé en général.

Apprenez-en davantage sur la nutrition en lisant des articles sérieux et sourcés provenant de site de confiances qui ont fait leur preuve.

Conseils : choisir la bonne nutrition

Conclusion

Avec de plus en plus de buzz dans les domaines de la santé, du bien -être et de la nutrition, il est important de commencer à être plus sélectif quant à l’endroit où vous obtenez vos informations.

Bien qu’il puisse sembler inoffensif et facile de les parcourir, de nombreux produits et modes promus sur les plateformes de médias sociaux peuvent avoir de graves effets sur la santé.

Assurez-vous d’obtenir vos informations de sources crédibles, évitez les contenus sponsorisés et évitez tout régime restrictif ou produit qui semble trop beau pour être vrai.

Références :

  1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7698912/
  2. https://www.eurekalert.org/news-releases/747060
  3. https://www.bbc.com/news/health-56930654
  4. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7535765/
  5. https://www.ftc.gov/system/files/documents/cases/complaint_4.pdf
  6. https://www.ftc.gov/news-events/news/press-releases/2020/03/tea-marketer-misled-consumers-didnt-adequately-disclose-payments-well-known-influencers-ftc-alleges
  7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8083992/
  8. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29204300/
  9. https://www.nccih.nih.gov/health/detoxes-and-cleanses-what-you-need-to-know
  10. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7538029/
  11. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31583837/
  12. https://www.cdc.gov/healthyweight/losing_weight/index.html
  13. https://www.cdc.gov/healthyweight/losing_weight/index.html
  14. https://www.innovnaturopathie.com/courses/
  15. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27925123/
  16. https://www.ftc.gov/business-guidance/resources/disclosures-101-social-media-influencers
  17. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5545612/
  18. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6366252/

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.