Douleur Fibromyalgie SIBO

Fibromyalgie : Causée par vos intestins ?

La fibromyalgie une maladie débilitante

La fibromyalgie est un trouble qui provoque des douleurs musculaires et de la fatigue. Les personnes atteintes de fibromyalgie ressentent souvent une sensibilité à certains points de leur corps lorsqu’une pression est appliquée.

Les personnes souffrant de fibromyalgie éprouvent également d’autres symptômes, notamment :

  • Insomnie ou difficulté à dormir
  • Raideur matinale
  • Maux de tête
  • Engourdissement ou picotements dans les mains et les pieds
  • Irrégularités et douleurs menstruelles
  • Difficulté à se concentrer (c’est-à-dire « brouillard cérébral »)

Selon les statistiques les plus récentes, environ cinq millions d’Américains (environ 1 sur 50) souffrent de fibromyalgie, en France et dans le monde on estime qu’environ 3,3% de la population serait touchée. C’est la deuxième affection musculo-squelettique la plus courante après l’arthrite, sur dix personnes fibromyalgiques, en moyenne 8 sont des femmes.

Douleur Fibromyalgie SIBO

Comme toute personne atteinte de fibromyalgie vous le dira, c’est une maladie débilitante qui affecte tous les aspects de la vie :

  • 50% des personnes souffrant de fibromyalgie ont des difficultés à effectuer leurs activités quotidiennes.
  • Le patient moyen atteint de fibromyalgie utilise trois ou quatre médicaments par jour pour contrôler les symptômes.
  • Les personnes atteintes de fibromyalgie sont trois à quatre fois plus susceptibles de souffrir de dépression.
  • 30 à 40% des personnes atteintes de fibromyalgie doivent quitter leur travail ou changer d’emploi.
  • Les personnes atteintes de fibromyalgie sont hospitalisées une fois tous les trois ans en moyenne.

Quelle est l’approche conventionnelle pour la fibromyalgie ?

Il n’existe aucun test de laboratoire pour diagnostiquer la fibromyalgie. Au lieu de cela, les patients sont diagnostiqués en fonction de leurs symptômes et de leurs antécédents, et après avoir exclu d’autres maladies pouvant présenter des symptômes similaires, telles que la polyarthrite rhumatoïde, le trouble dépressif majeur, la sclérose en plaques et d’autres maladies auto-immunes.

Il n’y a pas de consensus dans la communauté médicale sur les causes de la fibromyalgie. Cependant, la théorie actuelle est que cela peut impliquer une variété de facteurs, notamment :

  • Génétique . La fibromyalgie est héréditaire, il peut donc y avoir des mutations génétiques qui rendent les gens plus sensibles.
  • Traumatisme physique ou émotionnel . Le trouble de stress post-traumatique a été lié à la fibromyalgie.
  • Infections . Certaines infections virales ou bactériennes semblent déclencher ou aggraver la fibromyalgie.

Parce que la cause de la fibromyalgie est inconnue, le traitement conventionnel est axé sur la gestion des symptômes. Les médicaments couramment prescrits comprennent les analgésiques (analgésiques en vente libre comme l’ibuprofène ou les médicaments sur ordonnance comme le tramadol), les antidépresseurs et les antiépileptiques (qui sont parfois utiles pour réduire certains types de douleur).

Une théorie alternative sur les causes de la fibromyalgie

Pendant de nombreuses années, j’ai soupçonné que la fibromyalgie était causée par un dysfonctionnement intestinal. J’ai remarqué que la grande majorité de mes clients atteints de fibromyalgie avaient également des problèmes digestifs, et quand j’ai commencé à faire des tests sur eux, j’ai découvert que beaucoup d’entre eux avaient des infections intestinales, une dysbiose, une prolifération bactérienne de l’intestin grêle (SIBO) et des fuites intestinales.

Un intestin malsain pourrait-il être la cause de la fibromyalgie ?

J’ai alors décidé de chercher à savoir si ce lien avait été exploré dans la littérature scientifique. Effectivement, plusieurs études ont établi un lien entre la fibromyalgie et des problèmes intestinaux. Par example :

  • 73% des patients atteints de fibromyalgie ont signalé des symptômes gastro-intestinaux, contre 37% de ceux souffrant d’arthrose. ( 1 )
  • Le syndrome du côlon irritable (SCI) est présent chez 30 à 70 % des patients atteints de fibromyalgie. ( 2 )
  • 33 % des patients atteints du SII répondent aux critères diagnostiques de la fibromyalgie, contre seulement 4 % des sujets témoins. ( 3 )
  • Jusqu’à 50% des patients atteints de fibromyalgie souffrent de dyspepsie fonctionnelle, qui est un terme fantaisiste pour «indigestion» sans cause connue. ( 4 )

Bien que j’aie été intrigué par ces corrélations, ce ne sont que cela – des corrélations. De plus, comme la fibromyalgie, le SCI et la dyspepsie fonctionnelle sont simplement des diagnostics basés sur les symptômes, ces articles n’ont donc pas beaucoup éclairé sur ce qui pourrait réellement causer à la fois la fibromyalgie et le SCI /indigestion.

En médecine fonctionnelle, nous sommes toujours préoccupés par la recherche du mécanisme ou de la cause sous-jacente, car c’est ce qui mènera au traitement le plus efficace et le plus durable.

J’ai donc continué à creuser dans la recherche et j’ai décroché le jackpot. J’ai trouvé plusieurs articles associant la fibromyalgie à des mécanismes spécifiques de dysfonctionnement intestinal.

Par exemple :

  • Une étude de 2008 a mis en évidence une relation entre les altérations du microbiote intestinal (c’est-à-dire la « flore intestinale ») et la fibromyalgie. ( 5 )
  • Des chercheurs du Cedars-Sinai Medical Center de Los Angeles ont découvert que 100 % (42/42) des patients atteints de fibromyalgie qu’ils ont étudiés présentaient une prolifération bactérienne de l’intestin grêle (SIBO). C’est stupéfiant, non ? ( 6 )
  • Une étude de 40 patients atteints de fibromyalgie, 28 (70%) avaient une perméabilité intestinale (càd leaky gut). Il est important de noter que 12 des 28 patients atteints de fuites intestinales ne présentaient aucun symptôme intestinal. Je crois que c’est l’une des raisons pour lesquelles l’intestin est souvent négligé en tant que cause sous-jacente potentielle de la fibromyalgie. ( 7 )

Les problèmes intestinaux sont-ils la cause ou l’effet de la fibromyalgie ?

Bien sûr, on pourrait se demander « Est-ce que ces problèmes intestinaux causent la fibromyalgie, ou est-ce l’inverse ? »

Au moins une étude a directement abordé cette question. Un groupe de patients atteints de fibromyalgie positifs pour SIBO a été divisé en deux groupes. Un groupe a reçu des antibiotiques pour traiter le SIBO, et l’autre groupe a reçu un placebo. Une amélioration significative des symptômes de la fibromyalgie a été observée chez les patients qui ont réussi à éradiquer le SIBO avec des antibiotiques, alors qu’aucune amélioration n’a été observée chez les patients qui ont pris un placebo ou qui ont toujours été testés positifs pour le SIBO après les antibiotiques. ( 8 ) Cela suggère que SIBO joue un rôle causal dans la fibromyalgie pour au moins certains patients.

Une nouvelle approche pour traiter la fibromyalgie

Si les problèmes gastro-intestinaux tels que SIBO, la dysbiose, les infections et les fuites intestinales sont la cause sous-jacente de la fibromyalgie, il s’ensuit que la guérison de l’intestin est la clé de l’amélioration à long terme pour les personnes souffrant de fibromyalgie.

J’ai beaucoup écrit sur la façon de le faire ailleurs mais voici un bref résumé des étapes les plus importantes :

  • Évitez les aliments, les médicaments (par exemple les antibiotiques) et les produits chimiques (par exemple le BPA) qui irritent l’intestin.
  • Mangez beaucoup de fibres fermentescibles (amidons comme la patate douce, l’igname, le yucca, etc.).
  • Mangez des aliments fermentés comme le kéfir, le yaourt, la choucroute, le kim chi, etc.
  • Consommez du bouillon d’os et des aliments riches en glycine (par exemple, des coupes de viande plus dures comme les jarrets de bœuf, la queue de bœuf, la poitrine et le rôti de paleron).
  • Envisagez de prendre un probiotique mais attention, vous devez l’inclure dans un protocole cohérent, bien souvent la prise de probiotiques sans avoir adressé la cause du SIBO peut créer plus de problèmes.
  • Traiter tous les agents pathogènes intestinaux (tels que les parasites) qui peuvent être présents. Faites vous aider par un professionnel adepte de la médecine fonctionnelle.
  • Gérez votre stress (avec la médiation, la pratique de la pleine conscience, le biofeedback, etc.).
  • Dormez au moins 7 à 8 heures chaque nuit.
  • Faites-vous accompagner par un spécialiste, vous pouvez contacter notre clinique

Références :

  1. http://store.chriskresser.com/products/purepaleo-protein-powder
  2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15361320
  3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15361320
  4. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10027670
  5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18043226
  6. http://ard.bmj.com/content/63/4/450.full
  7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18540025
  8. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15361320

Par Chris Kresser traduit A. El Mansouri N.D

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.