Nutrithérapie

Vos ados risquent-ils de mourir d’insuffisance cardiaque? Ce que chaque parent DOIT savoir pour prévenir la mort subite!

Image associéeUn athlète de 20 ans joue au Basketball et s’effondre soudainement sur le court et meurt. Qui ne se souvient pas de Abdelhak Nouri, surnommé « Appie », footballeur néerlando-marocain qui s’écroule en plein match. Par une chaude journée de juillet, un jeune et dynamique footballeur US universitaire fait soudain un tacle formidable et ne se lève jamais… pour être déclaré mort 5 minutes plus tard. Le coureur de piste du lycée meurt après avoir terminé deuxième dans une course.La triste vérité est que 1 jeune adulte sur 50 sera victime de la mort subite.

La plupart des décès soudains ont été liés à un cœur épaissi et élargi appelé cardiomyopathie hypertrophique (CMH), ou à une affection qui perturbe le rythme cardiaque appelé arythmie.

Quand on transpire, une quantité importante de magnésium est perdue. Le magnésium est le trouble électrolytique le moins reconnu aux États-Unis. Le Dr Mildred Seelig, l’une des principales autorités du pays en matière de magnésium, estime que 80 à 90% de la population est déficiente en magnésium

C’est au-delà de cet article que le public se voit refuser la vérité sur la gravité de la carence en magnésium et de la mort subite. La quantité de recherche médicale pourrait remplir un livre, mais elle est malheureusement ignorée.

Selon Micheal A. Brodsky MD, professeur agrégé de médecine à l’Université de médecine et directeur du service des arythmies cardiaques de l’Université de Californie, les déséquilibres minéraux entravent la fonction nerveuse normale du cœur.

Alors que la plupart des athlètes ont été conditionnés à boire une boisson riche en potassium après avoir transpiré, très peu ont été sensibilisés aux dangers d’une carence en magnésium. Le Dr Brodsky déclare que la thérapie d’arythmie devrait se concentrer sur la reconstitution de deux minéraux clés: le potassium et le magnésium.

Presque tous les médecins savent depuis longtemps à quel point le potassium est vital pour un rythme cardiaque normal.

Le magnésium c’est une toute autre histoire. Selon Carla Sueta MD, Ph.D., professeure adjointe de médecine et de cardiologie à l’Université de Caroline du Nord à la Faculté de médecine de Chapel Hill « apparemment, de nombreux médecins ne réalisent toujours pas à quel point ce minéral peut jouer un rôle important pour les patients.

En fait, la plupart ne vérifient jamais le niveau de magnésium. Grâce à ses recherches, elle a montré que le magnésium réduisait l’incidence de plusieurs types d’arythmie ventriculaire de 53 à 76%.

La carence en magnésium peut être induite par les médicaments mêmes destinés à aider les problèmes cardiaques. Certains types de diurétiques (pilules d’eau) provoquent l’excrétion de magnésium et de potassium dans l’organisme, tout comme la digitale.

Et la carence en magnésium est souvent à la base de ce qu’on appelle la carence en potassium réfractaire. « La quantité de magnésium dans le corps détermine la quantité d’une enzyme particulière qui détermine la quantité de potassium dans le corps », explique-t-il. Donc, si vous avez une carence en magnésium, vous pouvez avoir une carence en potassium et aucune quantité de potassium ne pourra corriger cela à moins que vous n’obteniez aussi suffisamment de magnésium.

Le meilleur test pour déterminer votre niveau de magnésium

Bien que la plupart des médecins testent rarement cet important minéral, le peux qui le font utilisent le plus souvent, le test qui s’appelle Sérum Magnésium. Malheureusement, ce test mesure seulement environ 1% du magnésium dans votre corps; un mauvais test au mieux. Le « Gold Standard » et le test le plus précis sont les minéraux de RBC ou plus communément appelés analyse élémentaire dans les érythrocytes emballés.

Ce test examine les niveaux de huit minéraux et de sept métaux lourds toxiques. L’érythrocyte est le globule rouge qui flotte dans notre sérum pour transporter l’oxygène à nos cellules.

Les minéraux analysés de l’intérieur du globule rouge comprennent le magnésium, le manganèse, le molybdène, le potassium, le sélénium, le vanadium et le zinc.

Un autre test qui s’est avéré extrêmement utile dans la détection des carences en magnésium s’appelle le test de chargement en magnésium urinaire.

Dans ce test, le patient recueille un échantillon d’urine de 24 heures et le magnésium total est mesuré. Le patient reçoit ensuite une dose de chlorure de magnésium de 18% et un autre échantillon d’urine de 24 heures est prélevé. Le magnésium est à nouveau mesuré. Si le corps conserve plus d’une certaine quantité de magnésium, on en conclut que le corps est déficient en magnésium.

Symptômes communs de carence en magnésium

Les symptômes les plus courants comprennent les douleurs au dos et au cou, les spasmes musculaires, l’anxiété, les troubles de panique, les vaisseaux spasmodiques de Raynaud, l’arythmie, la fatigue, les secousses oculaires, les vertiges, les migraines.

Meilleures sources de magnésium

La meilleure façon d’assurer suffisamment de magnésium est de consommer une variété d’aliments entiers, y compris des grains entiers, des noix, des graines et des légumes, de préférence des aliments cultivés sur des sols naturellement compostés. La couleur verte des légumes verts est due à la chlorophylle, une molécule contenant du magnésium. Évitez les aliments transformés raffinés, en particulier le sucre blanc et les produits à base de farine blanche, car la plus grande partie du magnésium leur est retirée.

Voici une excellente forme de magnésium que je recommande

NutriCology’s Magnesium Chloride Liquid 8 fl oz

Ronald Grisanti D.C., D.A.B.C.O., D.A.C.B.N., M.S., CFMP

References

Eisenberg MJ, Magnesium deficiency and sudden death (editorial), AM Heart J 1992 Aug; 124(2):544-9

Magnes Res 1994 Jun;7(2):145-53

Tzivoni, Dan, M.D. and Keren, Andre, M.D., « Suppression of Ventricular Arrhythmias by Magnesium », The American Journal of Cardiology, June 1, 1990;65:1397-1399.

Miner Electrolyte Metab 1993;19(4-5):323-36

Keller, Peter K. and Aronson, Ronald S., « The Role of Magnesium in Cardiac Arrhythmias », Progress in Cardiovascular Diseases, May/June 1990;32(6):433-448.

Biochim Biophys Acta 1993 Oct 20;1182(3):329-32

Biochim Biophys Acta 1994 Jan 11;1225(2):158-64

Practical Briefings: Clinical News You Can Put Into Your Practice Now. Ventricular Arrhythmias and Magnesium », Patient Care, October 15, 1990;16-20

Magnes Res 1993 Jun;6(2):191-2

Hennekens (1987) Epidemiology Medicine, p.54-98

Schriftenr Ver Wasser Boden Lufthyg 1993;88:474-90

Am J Cardiol 1992 Oct 8;70(10):44C-49C

Fiziol Zh SSSR Im I M Sechenova 1992 Jul;78(7):71-7

Commentaires de Abdelaziz El Mansouri N.D : Si vous souffrez d’un problème cardiaque et que votre magnésium n’a pas été vérifié, je vous invite à demander à votre médecin de vous prescrire les deux tests énumérés ci-dessus. À moins que vous n’ayez la preuve que votre magnésium est à un niveau normal, je veux que vous réalisiez que vous jouez avec votre santé!