les inhibiteurs de la pompe à proton pourraient aggraver les conditions qu’ils sont destinés à traiter!

By | Naturopathie

Résultat de recherche d'images pour "acidité gastrique"

Une étude réalisée sur des souris par des chercheurs de l’Université de Michigan Medical School à l’Institut médical Howard Hughes montre que les médicaments antiacides (inhibiteurs de la pompe à protons, comme Prilosec et Prevacid) pourraient en fait aggraver les conditions qu’ils sont destinés à traiter. Les estomacs de souris traitées avec ces médicaments ont développé plus de changements inflammatoires et ont eu une plus grande infestation bactériennUne étude réalisée sur des souris par des chercheurs de l’Université de Michigan Medical School à l’Institut médical Howard Hughes montre que les médicaments antiacides (inhibiteurs de la pompe à protons, comme Prilosec et Prevacid) pourraient en fait aggraver les conditions qu’ils sont destinés à traiter. Les estomacs de souris traitées avec ces médicaments ont développé plus de changements inflammatoires et ont eu une plus grande infestation bactérienne que ceux qui n’ont pas été traités (quand les chercheurs ont traité des souris normales avec l’inhibiteur de la pompe à protons oméprazole pendant deux mois, ils ont constaté que ces souris ont aussi développé une inflammation de l’estomac due à la prolifération bactérienne).

Les bactéries provoquent une réponse inflammatoire dans l’estomac, ce qui à son tour provoque la surproduction d’acide chlorhydrique. L’infestation bactérienne provoque la production de produits chimiques appelés cytokines. Ces cytokines provoquent la production d’une hormone, appelée gastrine. Les cellules productrices d’acide de l’estomac, appelées cellules pariétales, produisent de l’acide chlorhydrique en réponse à la production de gastrine. La production d’acide est le mécanisme de défense du corps conçu pour tuer les microbes envahisseurs. Interférer avec la production d’acide en utilisant l’oméprazole interfère avec la défense de l’organisme contre ces bactéries.

Les chercheurs ont comparé les réponses chez des souris normales avec des souris génétiquement incapables de produire de la gastrine. Lorsqu’ils ont été traités avec les médicaments antiacides, les deux groupes de souris ont montré des changements inflammatoires accrus et une augmentation des bactéries. Un traitement antibiotique a résolu la gastrite chez des souris traitées avec un médicament antiacide. Un faible taux d’acide chlorhydrique et une inflammation accrue ont provoqué une augmentation des cellules G (cellules productrices de gastrine) et des cellules pariétales (cellules productrices d’acide chlorhydrique). Cette élévation du nombre de cellules G et pariétales est corrélée à l’inflammation et non à l’acidité de l’estomac.

Une des chercheuses, Juanita L. Merchant, a déclaré: « Dans le traitement des patients souffrant de troubles gastro-intestinaux, les médecins visent généralement à augmenter le pH de l’estomac, en particulier chez les patients en réanimation, pour essayer de protéger les muqueuses de l’estomac – que les médecins croyaient initialement être due uniquement à l’acide gastrique. Il y a aussi le dogme que la plupart des ulcères sont dus aux infections par Helicobacter. Mais un point important à retenir de cet article c’est que vous ne voulez pas bloquer la sécrétion d’acide à long terme juste pour traiter la prolifération bactérienne ou l’infection à Helicobacter, car cela risque de créer d’autres problèmes.

Fait intéressant, l’augmentation de l’acide n’inhibe pas Helicobacter pylori. Un environnement peu acide inhibera Helicobacter, qui a été lié à la gastrite, aux ulcères et au cancer. L’intérêt de supprimer l’acide est né de l’idée qu’il est nécessaire de supprimer Helicobacter. Les chercheurs soulignent que d’autres bactéries peuvent également causer la gastrite et le cancer. « En général, la communauté médicale doit penser plus largement aux infections chroniques dans l’estomac, le côlon, la vessie et le foie, car l’inflammation de tous ces organes peut conduire au cancer », a déclaré Merchant. « Helicobacter a été correctement étiqueté comme un cancérigène important, mais nous soulignont que d’autres organismes peuvent aussi causer une gastrite chronique qui peut mener au cancer.

The Better Health Nouvelles nov. 2017

80% de votre immunité passe par votre intestin. Votre estomac est votre ligne de défense numéro un pour votre tractus gastro-intestinal. Vous tuez les infections opportunistes avant qu’elles n’agissent sur votre intestin. Alors pensez-vous que boire de l’eau alcaline ou utiliser des médicaments bloquant l’acide est bénéfique pour la santé de votre estomac? NON. Vous avez besoin de suffisamment d’acide gastrique pour aider à absorber les minéraux, la vitamine B12, décomposer les protéines, et pour le soutien immunitaire de votre intestin. L’hypochlorhydrie (manque d’acide gastrique) est très fréquente et peut entraîner les symptômes suivants.
• Ballonnements, éructations et flatulences immédiatement après les repas
• Brûlures d’estomac (souvent attribuées à un excès d’acide gastrique)
• Indigestion, diarrhée ou constipation
• Nourriture non digérée dans les selles
• Acné
• Démangeaisons rectalesUne étude réalisée sur des souris par des chercheurs de l’Université de Michigan Medical School à l’Institut médical Howard Hughes montre que les médicaments antiacides (inhibiteurs de la pompe à protons, comme Prilosec et Prevacid) pourraient en fait aggraver les conditions qu’ils sont destinés à traiter. Les estomacs de souris traitées avec ces médicaments ont développé plus de changements inflammatoires et ont eu une plus grande infestation bactérienne que ceux qui n’ont pas été traités (quand les chercheurs ont traité des souris normales avec l’inhibiteur de la pompe à protons oméprazole pendant deux mois, ils ont constaté que ces souris ont aussi développé une inflammation de l’estomac due à la prolifération bactérienne).

Les bactéries provoquent une réponse inflammatoire dans l’estomac, ce qui à son tour provoque la surproduction d’acide chlorhydrique. L’infestation bactérienne provoque la production de produits chimiques appelés cytokines. Ces cytokines provoquent la production d’une hormone, appelée gastrine. Les cellules productrices d’acide de l’estomac, appelées cellules pariétales, produisent de l’acide chlorhydrique en réponse à la production de gastrine. La production d’acide est le mécanisme de défense du corps conçu pour tuer les microbes envahisseurs. Interférer avec la production d’acide en utilisant l’oméprazole interfère avec la défense de l’organisme contre ces bactéries.

Les chercheurs ont comparé les réponses chez des souris normales avec des souris génétiquement incapables de produire de la gastrine. Lorsqu’ils ont été traités avec les médicaments antiacides, les deux groupes de souris ont montré des changements inflammatoires accrus et une augmentation des bactéries. Un traitement antibiotique a résolu la gastrite chez des souris traitées avec un médicament antiacide. Un faible taux d’acide chlorhydrique et une inflammation accrue ont provoqué une augmentation des cellules G (cellules productrices de gastrine) et des cellules pariétales (cellules productrices d’acide chlorhydrique). Cette élévation du nombre de cellules G et pariétales est corrélée à l’inflammation et non à l’acidité de l’estomac.

Une des chercheuses, Juanita L. Merchant, a déclaré: « Dans le traitement des patients souffrant de troubles gastro-intestinaux, les médecins visent généralement à augmenter le pH de l’estomac, en particulier chez les patients en réanimation, pour essayer de protéger les muqueuses de l’estomac – que les médecins croyaient initialement être due uniquement à l’acide gastrique. Il y a aussi le dogme que la plupart des ulcères sont dus aux infections par Helicobacter. Mais un point important à retenir de cet article c’est que vous ne voulez pas bloquer la sécrétion d’acide à long terme juste pour traiter la prolifération bactérienne ou l’infection à Helicobacter, car cela risque de créer d’autres problèmes.

Fait intéressant, l’augmentation de l’acide n’inhibe pas Helicobacter pylori. Un environnement peu acide inhibera Helicobacter, qui a été lié à la gastrite, aux ulcères et au cancer. L’intérêt de supprimer l’acide est né de l’idée qu’il est nécessaire de supprimer Helicobacter. Les chercheurs soulignent que d’autres bactéries peuvent également causer la gastrite et le cancer. « En général, la communauté médicale doit penser plus largement aux infections chroniques dans l’estomac, le côlon, la vessie et le foie, car l’inflammation de tous ces organes peut conduire au cancer », a déclaré Merchant. « Helicobacter a été correctement étiqueté comme un cancérigène important, mais nous soulignont que d’autres organismes peuvent aussi causer une gastrite chronique qui peut mener au cancer.

The Better Health Nouvelles nov. 2017

80% de votre immunité passe par votre intestin. Votre estomac est votre ligne de défense numéro un pour votre tractus gastro-intestinal. Vous tuez les infections opportunistes avant qu’elles n’agissent sur votre intestin. Alors pensez-vous que boire de l’eau alcaline ou utiliser des médicaments bloquant l’acide est bénéfique pour la santé de votre estomac? NON. Vous avez besoin de suffisamment d’acide gastrique pour aider à absorber les minéraux, la vitamine B12, décomposer les protéines, et pour le soutien immunitaire de votre intestin. L’hypochlorhydrie (manque d’acide gastrique) est très fréquente et peut entraîner les symptômes suivants.
• Ballonnements, éructations et flatulences immédiatement après les repas
• Brûlures d’estomac (souvent attribuées à un excès d’acide gastrique)
• Indigestion, diarrhée ou constipation
• Nourriture non digérée dans les selles
• Acné
• Démangeaisons rectales
• Candida chronique
Quelle est la force et l’efficacité de votre intestin? La prochaine fois que vous êtes au bureau, faites un test de goût de zinc pour les débutants.

• Candida chronique
Quelle est la force et l’efficacité de votre intestin? La prochaine fois que vous êtes au bureau, faites un test de goût de zinc pour les débutants.
e que ceux qui n’ont pas été traités (quand les chercheurs ont traité des souris normales avec l’inhibiteur de la pompe à protons oméprazole pendant deux mois, ils ont constaté que ces souris ont aussi développé une inflammation de l’estomac due à la prolifération bactérienne).

Les bactéries provoquent une réponse inflammatoire dans l’estomac, ce qui à son tour provoque la surproduction d’acide chlorhydrique. L’infestation bactérienne provoque la production de produits chimiques appelés cytokines. Ces cytokines provoquent la production d’une hormone, appelée gastrine. Les cellules productrices d’acide de l’estomac, appelées cellules pariétales, produisent de l’acide chlorhydrique en réponse à la production de gastrine. La production d’acide est le mécanisme de défense du corps conçu pour tuer les microbes envahisseurs. Interférer avec la production d’acide en utilisant l’oméprazole interfère avec la défense de l’organisme contre ces bactéries.

Les chercheurs ont comparé les réponses chez des souris normales avec des souris génétiquement incapables de produire de la gastrine. Lorsqu’ils ont été traités avec les médicaments antiacides, les deux groupes de souris ont montré des changements inflammatoires accrus et une augmentation des bactéries. Un traitement antibiotique a résolu la gastrite chez des souris traitées avec un médicament antiacide. Un faible taux d’acide chlorhydrique et une inflammation accrue ont provoqué une augmentation des cellules G (cellules productrices de gastrine) et des cellules pariétales (cellules productrices d’acide chlorhydrique). Cette élévation du nombre de cellules G et pariétales est corrélée à l’inflammation et non à l’acidité de l’estomac.

Une des chercheuses, Juanita L. Merchant, a déclaré: « Dans le traitement des patients souffrant de troubles gastro-intestinaux, les médecins visent généralement à augmenter le pH de l’estomac, en particulier chez les patients en réanimation, pour essayer de protéger les muqueuses de l’estomac – que les médecins croyaient initialement être due uniquement à l’acide gastrique. Il y a aussi le dogme que la plupart des ulcères sont dus aux infections par Helicobacter. Mais un point important à retenir de cet article c’est que vous ne voulez pas bloquer la sécrétion d’acide à long terme juste pour traiter la prolifération bactérienne ou l’infection à Helicobacter, car cela risque de créer d’autres problèmes.

Fait intéressant, l’augmentation de l’acide n’inhibe pas Helicobacter pylori. Un environnement peu acide inhibera Helicobacter, qui a été lié à la gastrite, aux ulcères et au cancer. L’intérêt de supprimer l’acide est né de l’idée qu’il est nécessaire de supprimer Helicobacter. Les chercheurs soulignent que d’autres bactéries peuvent également causer la gastrite et le cancer. « En général, la communauté médicale doit penser plus largement aux infections chroniques dans l’estomac, le côlon, la vessie et le foie, car l’inflammation de tous ces organes peut conduire au cancer », a déclaré Merchant. « Helicobacter a été correctement étiqueté comme un cancérigène important, mais nous soulignont que d’autres organismes peuvent aussi causer une gastrite chronique qui peut mener au cancer.

The Better Health Nouvelles nov. 2017

80% de votre immunité passe par votre intestin. Votre estomac est votre ligne de défense numéro un pour votre tractus gastro-intestinal. Vous tuez les infections opportunistes avant qu’elles n’agissent sur votre intestin. Alors pensez-vous que boire de l’eau alcaline ou utiliser des médicaments bloquant l’acide est bénéfique pour la santé de votre estomac? NON. Vous avez besoin de suffisamment d’acide gastrique pour aider à absorber les minéraux, la vitamine B12, décomposer les protéines, et pour le soutien immunitaire de votre intestin. L’hypochlorhydrie (manque d’acide gastrique) est très fréquente et peut entraîner les symptômes suivants.
• Ballonnements, éructations et flatulences immédiatement après les repas
• Brûlures d’estomac (souvent attribuées à un excès d’acide gastrique)
• Indigestion, diarrhée ou constipation
• Nourriture non digérée dans les selles
• Acné
• Démangeaisons rectales
• Candida chronique
Quelle est la force et l’efficacité de votre intestin? La prochaine fois que vous êtes au bureau, faites un test de goût de zinc pour les débutants.

Choisir sa formation en Naturopathie, les critères de choix de la formation.

By | Non classé

Choisir sa formation en Naturopathie

Image associée

 Educateur de santé !                                                                                                   

La naturopathie est une approche écologique et globale (holistique) de la santé et du bien être, issue d’une longue lignée de médecines traditionnelles (sumérienne, égyptienne, chinoise, indienne et grecque, mais aussi turque et arabe). La première école de formation en naturopathie a été ouverte en 1902 par Benedict Lust à New York ; cette méthode se fonde sur la primauté de l’énergie vitale et les capacités d’auto guérison du corps qu’il s’agit de respecter et d’accompagner. Choisir une formation de naturopathe c’est donc adhérer à une écologie du vivant, non pas uniquement soigner et guérir mais bien éduquer à mieux vivre et bien être.

La naturopathie d’aujourd’hui !                                                                               

Le naturopathe doit  répondre à une demande de plus en plus croissante du public en soins naturels efficaces et sans iatrogénicité. En quelques décennies, l’être humain est passé des maladies de surcharges très simples à soigner à des maladies de dévitalisations, d’encrassements, d’empoisonnements et d’épuisements extrêmement complexes. Les femmes et les hommes d’aujourd’hui vidés, épuisés, dévitalisés par la « montée » de la radioactivité ambiante, par les champs électromagnétiques pulsés (télévision, ordinateurs, consoles de jeux), téléphones portables, la disparition des valeurs morales, l’incertitude du lendemain, le stress à répétition, l’effondrement de la famille et la course contre la montre, ne doivent pas subir les aberrations de l’ancienne naturopathie: irrigations coloniques répétées, absurdités philosophiques voir théosophiques et régimes de pénitenciers.                               

J’illustre mon propos par l’exemple que voici : « Une Australienne qui a entrepris de gravir le mont Everest pour prouver que « les végétaliens peuvent faire n’importe quoi » est morte samedi (25/05/2016)après avoir contracté le mal d’altitude. Maria Strydom, âgée de 34 ans, avait atteint le dernier camp depuis le sommet avant que son mari et elle ne commencent à souffrir d’œdème pulmonaire à haute altitude, ce qui provoqua l’accumulation de liquide dans le cerveau de Strydom. Strydom avait cherché à prouver qu’elle pouvait escalader la montagne tout en suivant un régime végétalien. « Il semble que les gens ont cette idée tordue de végétariens mal nourris et faibles », a déclaré Strydom. « En escaladant les sept sommets, nous voulons prouver que les végétaliens peuvent faire n’importe quoi et plus encore. »Je pense que la démonstration est faite. Si vous devez choisir une école de Naturopathie, assurez vous de choisir une école qui s’appuie sur des faits démontrés et non des fantasmes ou de vulgaires délires théosophistes.

Des enseignements vastes et diversifiés                                                                     

Une formation de naturopathe permet de se former dans de nombreux domaines ayant trait à la forme, la santé, le bien être comme l’alimentation, l’exercice physique, et d’autres domaines plus spécifiques comme l’hydrothérapie, la phytothérapie, l’aromathérapie etc. Il s’agit d’apprendre à traiter les causes d’une bonne santé, non les conséquences de son absence, et utiliser différentes techniques de soins naturels pour que les gens aient une santé saine et équilibrée. Une naturopathie désuète est source de frustrations, de carences nutritionnelles (souvent irréversibles) et d’épuisement grave. Seules les biothérapies très précises (phytothérapie spécifique, oligothérapie, organothérapie diluée et dynamisée etc…) et le réglage alimentaire multi-individualisé, régulent les états d’épuisement, les dystonies neurovégétatives, les déséquilibres immunitaires (infections chroniques, allergies etc…) et les très délicates perturbations hormonales (thyroïdiennes et autres). Volontairement, l’enseignement, d’Innov’Naturopathie, ne comprend pas l’étude de l’homéopathie, de l’acupuncture, médecines à part entière, ni celle du magnétisme, de la radiesthésie, du massage, des réflexologies qui sont des disciplines remarquables mais n’ont rien à voir avec un enseignement supérieur de naturopathie. Innov’Naturopathie vous fait la promesse de, vous transmettre les formules de phytothérapie, d’élixir, de gemmothérapie, d’aromathérapie et autres patiemment élaborées et expérimentées depuis 25 ans, de vous former à une alimentation saine ainsi qu’à la nutrithérapie.  Innov’Naturopathie vous assure aussi le tutorat et la formation solide en Anatomie, Physiologie et Biologie Humaine basée sur le livre de Nicole Mencnhe 4ème édition 2009 (Niveau infirmière). Le seul cours facultatif, de cette formation complète, est l’iridologie

 

Les critères de choix de la formation.

En fonction de son profil.                                                                                           

Si vous êtes étudiant en formation initial ou professionnel en voie de reconversion (la majorité des cas dans la naturopathie aujourd’hui) vous ne choisirez sans doute pas la même formation de naturopathe, que vous pouvez trouver dans des dizaines d’établissements, vous choisirez certainement la formation à distance. Certaines sont affiliées à des associations de naturopathie, d’autres pas, par exemple, Innov’Naturopathie est affiliée à l’ANPQ,

Comparer les programmes, les tutorats et les tuteurs, les avis et les témoignages.  

Pour vous aider à choisir votre formation de naturopathe, récupérez les programmes précis des enseignements dispensés afin de comparer ce qui vous intéresse, ce qui est proposé, ainsi que le tutorat (les formateurs sont-ils disponibles et réactifs ?) et enfin les prix ; certaines écoles tournent souvent autour de 10000€ l’année, et demandent donc un financement, mais il en existe d’autres moins onéreuses et qui proposent des facilités de paiement, c’est le cas d’Innov’Naturopathie. En effet vous payez à la pièce, chaque cours, lorsque vous le commandez. À vous de régler votre progression sur vos capacités financières. Et vous avez toujours le droit d’éloigner la commande d’un cours si vous avez un imprévu. Pour parler de la formation à distance, qui est celle qui intéresse le plus grand nombre, elle se juge, bien sûr, sur le contenus de ses cours mais aussi et c’est d’une importance primordial, à cause de la distance, sur la qualité du tutorat qu’elle propose. Le tutorat, c’est un service assumé par un tuteur. Par exemple chez Innov’naturopathie, le tuteur est un professeur spécialisé dans une ou plusieurs matières, qui est responsable de votre cheminement dans ces disciplines. C’est un professeur privé que vous pouvez consulter en tout temps, semaine et week-ends, par l’envoi d’un courriel. S’il n’est pas disponible (il peut être en classe ou sur la route…), un autre professeur peut prendre le relais. Vous êtes ainsi assuré d’obtenir une réponse, de ne pas perdre de temps. La seule contrainte : les fuseaux horaires, mais le décalage est rarement de plus de 12 heures.

 Accréditations.                                                                                                           

Oui, Innov’Naturopathie est reconnue par de nombreux organismes gouvernementaux et associations. Mais il faut connaître le rôle et le champ d’action des différents paliers :

Association : se définit comme « une convention entre deux ou plusieurs personnes par laquelle celles-ci mettent en commun leurs connaissances ou leurs activités ». Les associations sont des entités qui ont le droit d’établir leurs règles, de déterminer les conditions d’adhésion, etc. Il existe un grand nombre d’associations de Naturopathes dans divers pays et provinces, c’est le cas aussi au Québec.

Innov’Naturopathie s’est aligné sur les standards les plus courants pour offrir un cursus accepté par la majorité des associations (plus de 1350 heures) au Québec, Canada. Pour les autres pays, voir le tableau ci-dessous.

Fédération : il s’agit habituellement d’un regroupement d’associations. Les fédérations établissent leurs règles et conditions.

Associations et Fédérations ne sont pas des organismes gouvernementaux, encore moins des organismes émanant de Facultés de Médecine ou d’Éducation et les règlements n’ont pas force de loi. L’adhésion n’est pas obligatoire pour avoir le droit de pratiquer.

Innov’Naturopathie détient l’accréditation d’établissement d’enseignement 07-07-3155 du Gouvernement du Québec, Canada.

Il s’agit d’un certificat d’agrément à titre d’organisme formateur agréé par Emploi-Québec et par le ministère du Revenu du Québec, sous-paragraphe IV de l’article 337 de la loi sur les impôts, comme étant un établissement dispensant un enseignement autre que celui dispensé aux fins de l’octroi de crédits universitaires et qui permet d’acquérir ou d’améliorer les connaissances nécessaires à l’exercice d’une profession reconnue. Les formations d’Innov’Naturopathie donnent droit à des déductions fiscales, selon le statut du contribuable.

Une école n’est pas tenue d’adhérer à une association regroupant des praticiens. Innov’Naturopathie a choisi d’adhérer à l’Association des Naturopathes professionnels du Québec, ANPQ, simplement pour faciliter l’adhésion de ses étudiants à cette association (les cursus étant déjà déposés et approuvés) mais en aucun cas, cette adhésion ne constitue une obligation ni même une recommandation.

Il appartient à chaque étudiant ou finissant de choisir son association et de se conformer aux exigences de celle-ci.Innov’Naturopathie fournit cursus détaillé et bulletins de notes à cette fin.

Critère de la renommée de la formation naturopathe.                                               

Comme l’exercice du métier est libre et non réglementé, choisissez votre formation aussi en fonction de son ancienneté, de son expérience et de son sérieux, pour la reconnaissance que cela pourra vous apporter auprès de votre clientèle (qui fonctionnera essentiellement au bouche-à-oreilles) et auprès de vos pairs. Assurez-vous donc d’avoir les bonnes bases pour pratiquer la naturopathie en sortant de l’école. Par exemple, Innov’Naturopathie détient l’accréditation d’établissement d’enseignement 07-07-3155 du Gouvernement du Québec, Canada.